Métal

« Pi Chuan » est la technique la plus matricielle du Hsing-I, elle s’apparente à un coup de hache et est associée à l’idée « séparer, couper ». Une main presse vers le bas, tandis que l’autre s’abat violemment de haut en bas. Ce mouvement, outre qu’il est le premier étudié, revêt un caractère fondamental en raison de sa trajectoire descendante. Celle-ci implique un mélange très subtil de tension (nécessaire à la propulsion vers l’avant et à la liaison des différentes parties du corps) et de relaxation (afin d’utiliser au mieux la gravité et le poids du corps). Il est souvent dit que celui qui maîtrise « Pi Chuan » maîtrise le Hsing-I, cette technique étant considérée comme la pierre angulaire de la méthode. C’est souvent à ce mouvement que les pratiquants avancés reviennent et consacrent tous leurs efforts.

Hsing-I métal